19 septembre 2008

TECHNIQUES

ecouteurs1_1_

 

Fonctionnement de base

aero_fonctionnement

 

aero_fonctionnement3

Introduction

Voilà quelques techniques de base pour débuter à l'aérographe.....Suivant le type de support et l'effet voulu on va s'orienter vers l'une ou l'autre de celles-ci......En aérographie le but est d'obtenir un rendu réaliste même si cela concerne une image de fiction; pour ce faire on ne marque pas les contours du dessin avec des traits (pinceau ou autre) mais en utilisant des caches .......

 

1. A mains levées

Pour marquer un ombrage ou donner du volume le tout sans délimitation précise....Pour avoir un bon dégrader de teinte il faut s'éloigner du support et au besoin augmenter un peu la pression......

 

exo8

On peut très bien travailler uniquement à mains levées mais à ce moment un léger flou va se former, pour la réalisation d'un fond par exemple ,moins détaillé que le premier plan, l'effet peut être très intéressant...Si l'on travaille sur très grand format ceci aura également moins d'importance grace au recul pris pour observer.....

 

2. Les caches

Qu'ils soient volants ou adhésifs le principe reste toujours le même,préserver une zone du support des vaporisations de peinture, c'est ainsi que l'on va par exemple former les délimitations.

exo9

Ici la partie droite de la joue a été cachée avec un film de masquage adhésif,on vaporise la peinture,quand on retire le cache l'arête  est marquée....

-le film de masquage autocollant

C'est un film transparent et adhésif sur lequel on peut tracer les contours et que l'on peut couper avec un cutter de précison(le plus souvent je trace sur le support puis je découpe par transparence).L'avantage par rapport à un cache volant est qu'il ne risque pas de se soulever avec la pression et que l'on garde les deux mains libres.

.On place le film sur le support puis on vaporise sans se préoccuper des contours.

exo3

 

.On retire le cache.Les bords sont bien délimités et la partie centrale reste propre.

 

exo4

-les caches volants

On peut se servir de tout et n'importe quoi.Le plus souvent ce sera une feuille de papier découpée pour donner la forme souhaitée.Le principe reste le même que pour le film de masquage adhésif mais il faut tenir le cache(des aimants peuvent le maintenir en place sur le metal sinon il existe des bombes de colle repositionnable)

 

  -Le masque liquide

drawing_gum

Il permet de réaliser des formes assez complexes sans avoir à effectuer de nombreuses découpes ceci dit son application n'est pas évidente car il sèche très vite.Personnellement je ne m'en sers quasiment jamais mais il peut être très utile sur des surfaces arrondies ou le film autocollant sera difficile à positionner (casque......)

 

.Il faut appliquer le masque à l'aide d'un pinceau d'un coton tige ou une baguette en bois.

Attention: sur papier cette technique est à réserver pour des petites surfaces il faut bien laisser sècher la peinture avant de retirer le masque, il est préférable de faire un essai dans un coin peu visible..

exo1

.vaporiser la peinture

exo5

.enlever le masque liquide à l'aide d'un chiffon propre

exo6

exo7

-rubans adhésifs

En général ils sont utilisés pour la peinture sur carrosserie mais ça fonctionne très bien sur toile ou sur papier.On peut les former facilement pour suivre une ligne courbe et plusieurs largeurs existent.

100_0377

-colle repositionnable

Il existe également des bombes de colle repositionnable.Il faut découper le cache dans une feuille de papier(relativement épais) puis vaporiser la colle sur le côté qui va être en contact avec le support, on laisse sècher quelque instant et on obtient un cache autocollant facile à appliquer et à déplacer...

 

3. Estomper gratter

Cette technique permet de réhausser un point de lumière de donner du volume ou dans certain cas de rattrapper une petite erreur.

- crayon gomme et gomme électrique pour le précision

gommes

- gomme mie de pain pour estomper

gomme_mie_de_pain

- cutter de précision à tête fixe et rotative

cutter

( idéal pour les détails, en grattant la surface cela permet de revenir à la couleur de départ )

 

la20de10_1_  

Weborama mesure d'audience et statistiques

 

securedownload_1_

Le code "P33P192" est valable pour toute personne qui valide une commande pour la première fois...Ensuite une remise est accordée par STDS suivant le montant de la commande antérieure....

Posté par aeronico à 11:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


07 septembre 2008

step pour réaliser un loup "texture poils"

dsl pas de photo des premières etapes

on commence par imprimer le modèle au format voulu....puis on découpe les contours exterieurs du loup....

exterieur = cache n°1 ............ interieur = cache n°2

-on positionne la cache 1 et on passe un coup de blanc....
-ensuite en laissant le cache 1 on place le 2 dans lequel on a decoupé quelques repères (truffe; oeil...etc....)
-puis on passe du brun foncé....
-on enlève le cache 2 et l'on place les volumes en tennant compte des teintes du modèle

-donc on en est la

photo_48[1]

 -avec le pinceau on marque les premiers poils (en blanc)

photo_49[1]

-ensuite on repasse avec l'aéro sur presque tout le blanc (brun)

photo_50[1]

 -puis à nouveau du blanc au pinceau


photo_51[1]

-on reprend l'aéro mais il faut replacer les teintes et forcer sur les contrastes....c'est à ce moment que l'on "casse" l'effet pochoir des contours

photo_53[1]

-je n'ai pas pu resister à l'envie de gratter..(une aiguille d'aéro, un cutter,un poinçon...)
vu que le loup est assez petit je trouvais que le pinceau ne donnait pas assez de finesse, sur une réa plus grande ce n'est pas indispensable......

photo_54[1]

-pour terminer on harmonise le tout avec l'aéro..on fait les retouches...les finitions ......c'est aussi à ce moment que j'ai terminé la truffe et les yeux.....

photo_55[1]

Posté par aeronico à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

petit step sur la texture du revêtement d'un ampli

Sur la réa  "Kurt Cobain" avec la guitare il y a un ampli de gratte ,j'ai donc cherché comment réaliser ce type de texture.Je n'ai pas trouvé d'autre manière que de le faire à mains lévées car le grain et très irrégulier.

L' idéal est de travailler avec 2 aéros,l'un avec du blanc (le blanc passe en général difficilement donc prenez une buse un peu plus grosse "0.3" et pensez à mettre quelques gouttes de klir dans le mélange) et l'autre avec du noir, bien dilué. J'ai également utilisé un pinceau fin...

1. Pour débuter il faut bien sûr cacher toutes les zones à ne pas peindre. Ensuite j'ai commencé par placer plus ou moins les ombrages et quelques "taches" avec l'aéro, puis il faut essayer de faire un entremêlement assez irrégulier en accentuant certains endroits.

texture_ampli1

2.  Ensuite avec l'aéro (préparé avec le blanc) j'ai suivi le même procédé en faisant attention de ne pas reprendre le tracé fait avec le noir.Avec le pinceau j'ai rajouté quelques traits blancs bien marqués.

texture_ampli2

3.  Avec le noir j'ai continué à faire des traits tout en remplissant certaines zones pour donner un aspect "camouflage" ou "peau de reptile".

Il faut répéter plusieurs fois les étapes 2 et 3 sans oublier de prendre de temps en temps le pinceau pour avoir certains traits bien marqués.(on peut aussi jouer avec la dilution du la peinture pour obtenir de légères variations de nuances)

texture_ampli3

4.  A la fin j'ai repassé un voile de peinture noire très diluée pour marquer un peu l'ombrage et fondre l'ensemble...

texture_ampli3

5.  Voila ce que ça donne une fois décaché.

texture_ampli4

Le même effet mais à un autre endroit sur la réa avec un peu plus de reflets blancs.

texture_ampli

texture_ampli6

Posté par aeronico à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

step sur la réalisation des cheveux

Sur un portrait les cheveux sont , à mon avis , la  partie la plus difficile à réaliser. Je vais essayer de vous expliquer la technique que j'utilise pour donner un aspect réaliste. Je travaille essentiellement en noir et blanc mais cela doit aussi fonctionner pour la couleur.....Il est important de bien analyser le modèle pour visualiser l'orientation des mèches et repèrer les volumes créé par l'entremêlement de celle-ci.

Matériel: aérographe;pinceau fin, cutter de précision, petite brosse métallique ou cable électrique dénudé relativement rigide....

1.  Pour commencer je place les mèches à l'aérographe à mains levées (il faut beaucoup diluer la peinture pour être le plus précis possible)

cheveu11_1_

2.  Je continue en accentuant les zonnes le plus sombres et je place certains détails avec le pinceau pour renforcer le contraste entre les différentes parties.

cheveu12_1_

cheveu13_1_

3.  Je fonce ensuite l'ensemble avec l'aérographe même les mèches claires doivent être marquées pour revenir dessus par la suite.Au passage je rajoute toujours quelques coups de pinceau. 

cheveu14_1_

4.  Ensuite avec la brosse métallique (ou le cable électrique) je gratte le support (attention de bien respecter le sens des cheveux et de ne pas y aller trop fort) pour revenir au blanc de départ...C'est ainsi que la texture des cheveux apparaît. J'utilise aussi la lame du cutter à certains endroits pour obtenir quelque chose de plus fin.

cheveu16_1_

cheveu18_1_

5.  A la fin je fais un léger passage avec l'aéro (peinture toujours très diluée) pour fondre l'ensemble et donner du volume.

- Voilà ce que ça peut donner une fois terminé.

cheveu19_1_

- Le même principe mais pour les cheveux courts (j'utilise un peu plus le pinceau et le cutter).

cheveu10_1_

Un autre exemple avec toujours la même technique

matos_cheveux

voici le matériel que j'utilise :

-pinceau à poils longs; cutter de précision; brosses métalliques (+/- souples)

cheveux_n_1

1.Je commence avec le pinceau et une peinture très diluée.

cheveux_n_2

2.avec l'aéro je recouvre toute la surface en accentuant les zones les plus foncées (les volumes commencent à apparaître).

cheveux_n_3

3.le "grattage" commence...avec le cutter pour les mèches; les brosses pour donner la texture et éclaircir.

cheveux_n_4

4.je repasse avec l'aéro pour harmoniser l'ensemble

Posté par aeronico à 12:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2008

Préparation d'une toile

Introduction

Les avantages de la toile sont nombreux, légèreté, souplesse, ésthétique et surtout durée dans le temps.Ce qui me gène c'est le "grain" que l'on retrouve même sur les toiles les plus fines et qui à l'aérographe fait perdre du réalisme.J'utilise donc du gesso pour préparer la surface.

gesso

Le gesso est un mélange de résine acrylique et de craie.Pour 1 litre il faut compter environ 9 euros.La dilution se fait à l'eau (+/-10%).Avant de l'utiliser il est conseillé de le passer dans un tamis car des dépôts se forment sur les bords et risquent de retomber dans le pot à l'ouverture.Le temps de séchage entre chaque couche est de 25 à 30 minutes.

Application

-Les toiles sont souvent déjà apprêtées il faut donc poncer la surface pour enlever le maximum d'irrégularités(papier de carrosserie grain fin ou éponger à poncer) en veillant à ne pas faire apparaitre la trame.

-Ensuite on peut appliquer la 1ère couche diluée à 10-15% en appuyant assez fort sur le rouleau pour bien pénètrer les aspérités (rouleau à laquer en mousse ou à poile court).Il faut faire un passage horizontal et un vertical puis laisser sècher 25 minutes.

-On ponce à nouveau légèrement le support ensuite on applique la 2ème couche, qui peut être moins diluée que la 1ère, en appuyant moins fort sur le rouleau.

On procède toujours de la même façon, plus il y aura de couches plus la surface sera lisse.

Posté par aeronico à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 juin 2008

quelques infos sur les problèmes que vous pourriez rencontrer avec un aéro

colere4_1_

L'aéro c'est beaucoup de bonheur quand tout fonctionne bien mais c'est également quelques fois la cause de "bonne prises de tête", souvent c'est la main qui ne va pas ou l'on veut mais je vous rassure de temps en temps c'est le matériel qui fait des siennes...Il est très important de le nettoyer régulièrement pour garder de la précision.

Pour le nettoyage je vous recommande de faire l'acquisition d'un bac à ultrason (on en trouve entre 50 et 100 euros)c'est très pratique pour décoller les résidus de peinture dans les endroits inaccessibles, (buse,tête,corps de l'aéro) cependant il faut que cela reste occasionnel.Un entretien courant avec de l'alcool (peinture acrylique) et une petite brosse est généralement suffisant.

 

Pour ne pas abimer l'aiguille il est préfèrable de l'insérer par l'avant de l'aérographe.

Il faut la reculer suffisament dans le corps de l'aéro pour la protèger, visser la tête et ensuite la pousser en butée dans la buse.

 

Rapports de causes à effets

tache

formation de taches et de coulures

les causes: -la peinture est trop fluide (il ne faut pas vouloir trop charger le support en un seul passage)

                 -l'aérographe est trop proche du papier et la pression trop importante

                 -l'aiguille est trop en arrière (lorsque l'aiguille est en position "0" uniquement l'air doit sortir)

 

eclaboussures

crachotement

les causes: -la pression est insuffisante (utilisation normal entre 1 et 2 bars)

                 -peinture trop épaisse ou mauvais mélange (avec de l'acrylique je mélange +/- 1 goutte de peinture pour 5 à 10 gouttes d'eau)

                 -particules de pigment bloquées dans la buse (il faut vaporiser de l'alcool pour déboucher la buse, au besoin démonter et nettoyer l'ensemble tête, buse, aiguille...)

 

eclaboussure_de_but_et_fin

formation de taches en début et en fin de ligne

les causes: -relâchement trop rapide de la gachette (il faut toujours commencer et finir une ligne en vaporisant uniquement de l'air)

 

lignes_irr_guli_res

lignes irrégulières

les causes: -mauvaise tenue de l'aérographe

                 -aiguille tordue ou trop enfoncée dans la buse (l'aiguille est l'élément le plus fragile d'un aéro, il ne faut jamais la forcer dans la buse, pour vérifier son état il faut la diriger vers un point de lumière ou prendre une loupe idem pour la buse)

                 -tête trop serrée

 

lignes_larges

lignes larges

les causes: -aiguille usée

                 -ensemble "buse, tête, aiguille" mal positionné

REGLAGES DE L'AEROGRAPHE

En aérographie on ne peut vraiment pas parler de réglage type, tout dépend du matériel, de la taille du support,de l'effet voulu et meme de l'utilisateur.Le plus souvent ce n'est pas sur l'aérographe que se trouvent les possibilités de réglages, c'est principalement la pression et la dilution de la peinture qui vont changer les paramètres.

Il y a tout de même quelques principes de base.

-Plus on s'éloigne du support plus on augmente la pression et dans la même logique plus on s'en approche plus on la diminue sans aller dans l'excès c'est à dire que les valeurs se situeront +/- entre 1 et 2 bars.(en général je me calle à 1.8 bars )

-Il est important d'adapter la taille de la buse au travail que l'on veut effectuer et aussi à la dilution de la peinture.Pour faire un fond par exemple, sans trop de détails, il est préférable de prendre une buse suffisamment grosse pour réaliser un beau dégradé (0.4).

-La dilution de la peinture est également très importante ,si elle est trop épaisse l'aéro va crachouiller, si elle est trop fluide une tache va se former à la vaporisation car la peinture n'aura pas une bonne accroche. La qualité de la peinture joue énormément surtout lorsqu'on recherche une certaine précision.(comme base on peut prendre la consistance du lait).

Au début il faut reconnaitre que c'est assez décourageant car il faut faire beaucoup d'essais et s'exercer à faire des points,des lignes des dégradés et ce n'est pas le plus interessant mais le jeu en vaut la chandelle.Et le plus passionnant reste à venir...

 

la20de10_1_

Weborama mesure d'audience et statistiques

securedownload_1_

Le code "P33P192" est valable pour toute personne qui valide une commande pour la première fois...Ensuite une remise est accordée par STDS suivant le montant de la commande antérieure....

Posté par aeronico à 10:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,



  1